Home Beauté Être belle au naturel

Être belle au naturel

written by Léna avril 7, 2017
Être belle au naturel

Être belle, en fait, qu’est ce que c’est ?

Qui dictent les codes ?

Comment connaitre les règles ?

Y a t-il une véritablement une  norme  de beauté…?

 

La définition de la beauté, en constante évolution

La beauté est un critère subjectif, ça tout le monde le sais. Beauté européenne, orientale ou asiatique, les codes changent et s’échangent selon les cultures. La Beauté (avec un grand B) n’est donc pas universelle. Elle n’est pas et ne peut être figée. Elle change également à travers les époques.

La question que nous nous posons aujourd’hui, est la suivante : vers quoi évolue la beauté ?

Vers le naturel. La beauté au naturelle. Tout le monde a entendu parler de ce concept en évolution depuis quelques années et qui tend à s’installer comme une réelle révolution dans nos manières de consommer la cosmétique. Sur le web, déjà des tonnes d’articles vous donnent des conseils beauté pour vous apprendre à être « belle au naturel ». Mais cela ne devrait il pas être la manière la plus simple de se sentir belle ? Nous ne devrions pas avoir besoin de conseils pour assumer notre beauté naturelle. Si ?

Vouloir mieux consommer sur le marché de la beauté passerait donc par une véritable remise en question des codes sociaux liées à la beauté. Le fait de vouloir s’éloigner des diktats de la mode est en train de se transformer en un mouvement antisocial. Une véritable preuve que les artifices comme le maquillage ou les vêtements ne sont plus suffisant pour nous protéger de ce monde complexe dans lequel nous vivons. Mais, finalement, à vouloir, tous, trop s’éloigner nous créons une nouvelle tendance. Alors être naturelle ne serait il pas juste une mode qui finira par être remplacer par une autre ?

L’instrumentalisation de la beauté naturelle

Crises économiques et écologiques obligent, les populations ont besoin de sécurité. Les médias font peur et le monde cherche à se rassurer par tous les moyens possibles. De nombreux scandales alimentaires ou écologiques, poussent les Français à chercher des alternatives de consommation qui se rapprochent d’un modèle naturel, d’un modèle que nous pourrions éventuellement contrôler.

Face à cette demande de nombreux concept comme la slow consommation, répondent à ce besoin de changement. Consommer mieux, consommer bon, consommer naturel. L’objectif ? Se rapprocher de mère nature et de nos besoins primaires pour aborder un style de vie plus minimaliste, loin des paillettes et du monde industriel que chacun cherche à fuir peu à peu.

La mode et les cosmétiques s’emparent de ce fondamental besoin de retour aux sources et le transforme, se l’approprie pour finalement le renommer à sa façon : la tendance nude. Nous conviendrons que les choses se compliquent quand la volonté de s’éloigner d’une beauté artificielle devient une nouvelle forme de stratégie cosmétique.

Même les plus grands noms de la mode ont fait leurs entrées dans la tendance natural beauty. Pour la collection printemps-été 2015, les tops du défilé Marc Jacobs, arboraient un visage totalement naturel et sans artifices. Lors de la semaine de la mode à Milan en 2016, de nombreux stylistes s’inspirent de l’ambiance green, résolument dans l’ère du temps et choisissent de dégager au maximum le visages de leurs mannequins.

Au final, on se rend compte qu’on est encore à la recherche du véritable naturel. On parle aujourd’hui du make up no make up, ou comment se maquiller sans avoir l’air maquiller. Complexe hein ? Tout est une affaire de subtilité. La tendance serait donc d’avoir l’air naturelle, mais il va falloir attendre encore la prochaine saison pour devoir l’être véritablement.

Envie d'en lire plus ?