Home Actualités SKOLA, l’innovation dans la formation

SKOLA, l’innovation dans la formation

written by Zoé octobre 4, 2017
SKOLA, l’innovation dans la formation

Skola, c’est un projet qui va tout simplement révolutionner notre façon d’apprendre, de vendre et de recruter. Ce programme, dont la première promotion a déjà fait ses preuves au mois de mai, inaugurait sa deuxième boutique ce jeudi 28 septembre aux Terrasses du Port à Marseille. Le MUE y était, toujours aussi curieux et passionné.

Apprendre loin des codes

Alors Skola, qu’est-ce que c’est ? C’est une formation de 210h (répartis sur deux mois) destinée aux jeunes entre 18 et 26 ans en situation d’exclusion professionnelle. Ces jeunes, généralement niveau BAC ou CAP, se voient formés aux métiers de la vente et de la gestion de boutique grâce à un programme sur-mesure mis en place par des partenaires régionaux d’une immense qualité.

A l’origine de ce projet : L’Ouvre Boîte, un dispositif d’accompagnement mis en place par la fondation des Apprentis d’Auteuil et déjà labellisé Initiatives Européennes pour la Jeunesse. Suivi de près par la CCI Marseille Provence, le Collectif pour l’Emploi, la Mission Locale Marseille, Agefos PME, Pôle Emploi et la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode : voici tout un réseau de compétences au service de l’innovation dans la formation, mené d’une main de maître par Laura Zouaoui, la responsable du projet.

La particularité du programme Skola se trouve définitivement dans son apprentissage de type in-situ, qui allie à la perfection la théorie et la pratique. Ici, les apprentis ne se retrouvent pas enfermés dans une classe de lycée aux couleurs ternes, mais apprennent dans un pop-up store de 150 m carré au deuxième étage du centre commercial des Terrasses du Port. Les 12 étudiants sélectionnés pour cette deuxième promotion, se verront donc formés aux différents métiers de la vente, en même temps qu’ils pourront se tester en boutique réelle. Oui oui, vous avez bien compris : nous sommes en train de vous présenter la première boutique-école, et elle est marseillaise.

Comment ça se traduit ? Par une boutique sublime, prestigieuse, bien décorée, au fond de laquelle, derrière deux collections de vêtements, se cache une salle de classe, tout ce qu’il y a de plus classique. Des chaises, des tables, un bureau et un grand tableau : tout y est.

Au cours de leur formation, les jeunes Skolistes se voient proposer divers accompagnements de formation, encadrés par des professionnels de pointe tels que Sandra Chalinet (directrice des Terrasses du Port) ou encore Matthieu Gamet (directeur général de la marque Kulte et Président de la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode). Rien que ça.

Coaching, workshops, ateliers, job dating, aide à la réalisation de CV, shooting photo professionnel, mise en situation réelle, stage en entreprise, suivi post-formation et validation d’une partie du cursus « Vendeur Conseiller Commercial », rien n’est trop beau pour cette jeunesse qui n’a qu’une envie : apprendre.

skola-mue-magazine-modeethique

12 jeunes ont été sélectionnés pour participer à la deuxième promotion de Skola.

« On doit innover. On ne pourra plus inspirer cette jeunesse sans faire place aux idées neuves, sans audace, sans esprit d’invention. » Bruno GALY, directeur territoire des Apprentis Auteil PACA.

Une double mise en valeur

Les jeunes

Ce projet de revalorisation part du constat que les méthodes de recrutement sont trop souvent restrictives et laissent peu de place aux jeunes pour faire leurs preuves. En mars 2017, on comptait pas moins de 23,7% des jeunes Français de moins de 25 ans au chômage. Soit l’équivalent de presque 1 jeune sur 4 (source : Eurostat). Trop souvent jugés sur leur âge, leurs expériences, leur sexe ou encore leurs origines, ces jeunes peinent à véritablement s’insérer sur le marché du travail.

Chez Skola, deux seuls critères sont à prendre en compte dans la sélection : l’âge (les apprentis doivent avoir entre 18 et 26 ans) et, surtout, la motivation. Ce processus ne laisse donc aucune place aux préjugés ou à la discrimination à l’embauche. Ici, tout le monde a sa chance.

Grâce à l’implication de Pôle Emploi, de la Mission Locale, de l’école de la deuxième chance et de cet infatigable bouche-à-oreille, plus de 300 candidatures ont été déposées pour suivre l’apprentissage proposé par Skola. Parmi eux, 20 ont été sélectionnés pour participer à la première formation (mai-juin 2017) et 12 ont démarré ce lundi leur apprentissage au sein du dispositif.

On leur souhaite une belle réussite ainsi qu’une expérience des plus riches qui marquera le début d’une carrière prometteuse.

Les créateurs

Skola c’est aussi joindre l’utile à l’agréable. Quand on découvre que ce programme d’insertion peut s’articuler avec la mise en valeur de créateurs locaux, c’est tout benef. Ainsi, le pop-up store dans lequel vont évoluer les Skolistes est rempli de talents marseillais.

Parmi les marques partenaires du projet on retrouve Les Méduses Vertes, Espigas, Occidente, Koddes, la créatrice Noëlle Praticci-Roux, No season Atelier, Acuitis, Kurt, Veja, Joe Rétro, KaporalKult et Haveney, une marque que vous avez déjà pu découvrir dans notre premier numéro. Toute une sélection de talents régionaux qui ont l’opportunité de pouvoir vendre leurs produits aux Terrasses du Port le temps de la formation. Les corners sont tous disposés avec soin et bon goût, présentant différents univers en créant une dynamique solidaire et chaleureuse.

Les apprentis auront donc de quoi faire. C’est maintenant à eux de présenter et vendre les valeurs des marques qu’ils représentent. Un gage de confiance et d’engagement de la part de ces différents acteurs, prêts à encourager l’embauche sur le territoire.

L’emplacement de Skola aux Terrasses du Port offre également la possibilité à d’autres marques et donc d’autres recruteurs de pouvoir venir tester le dispositif en direct et sélectionner leurs prochains employés. Tout est méticuleusement pensé pour pouvoir offrir la plus grande chance aux jeunes Skolistes d’évoluer dans le milieu.

Le projet Skola mérite donc notre plus grande attention. Car l’éthique, ça ne concerne pas que les vêtements. Il faut prendre en considération les processus de vente, de formation et, de manière plus général, l’humain. Skola est l’illustration d’un projet dynamique, intelligent, fondé sur des valeurs d’égalité et de solidarité qui font du bien. De plus, la boutique éphémère devient un lieu incontournable du shopping marseillais qu’on ne saurait que trop vous recommander.

SKOLA
Deuxième étage des Terrasses du Port
Quai de la Joliette
13002 Marseille

skola-mue-magazine-modeethique

Crédit photo: Skola.

mue-magazine-mode-ethique

Envie d'en lire plus ?