Home Actualités Luvrevolt, la mode au service de l’énergie

Luvrevolt, la mode au service de l’énergie

written by Charlotte novembre 6, 2017
Luvrevolt, la mode au service de l’énergie

Vous connaissez sûrement La Petite Mort, cette marque de vêtement à l’esprit voyageur, en pleine connexion culturelle entre le Pérou et la France. Vous avez pu la découvrir ici et vous avez rencontré Andreina, la sublime créatrice de la marque à l’occasion de notre second numéro. Maintenant que les présentations sont (re)faites, on a très envie vous parler de son nouveau projet.

Une collaboration humaine

Avec La Petite Mort, Andreina mélange ses héritages hispaniques avec la culture urbaine européenne dans le but de créer des pièces rêveuses, faites en total alignement avec l’homme et son environnement. Toujours en quête de l’extase nous vous dévoilons aujourd’hui le tout nouveau projet collaboratif de la marque : Luvrevolt.

Luvrevolt, c’est la naissance d’un partenariat éphémère entre la marque de streetwear La PM et Social Andean Expedition, une entreprise sociale qui organise des voyages atypiques aux tréfonds du Pérou. Mais c’est aussi et avant tout, un projet conduit par deux amis de longue date : Andreina et Alfredo. Après avoir voyagé autour de réalités lointaines, ils ont décidé d’agir à leur manière et de travailler ensemble au développement social de leur terre natale : Le Pérou. Tous deux ont le désir d’impulser une prise de conscience et de promouvoir un développement durable dans les zones vulnérables de ce si beau pays. D’un côté, La Petite Mort travaille selon les principes de l’économie circulaire, de l’autre SAE s’attaque au terrain des énergies renouvelables.

Cette entreprise sociale cache en fait un réel projet engagé, qui vaut la peine d’être exposé au grand jour. À travers une expérience touristique unique, SAE vous invite à découvrir « l’autre Andes », celle qui se trouve loin des villes touristiques, dans les montagnes Péruviennes, et vous propose de partager le quotidien d’authentiques communautés andines. Pas banal comme voyage.

Ces expéditions permettent de financer des panneaux solaires pour les écoles publiques se trouvant dans les montagnes, souvent pourvues d’électricité. Après 18 mois de travail, 5 écoles dans la région de Huancavelica ont maintenant accès à la lumière. Malheureusement, la liste est encore longue. Ensemble, ils voient les choses en grand et nous ne pouvons que les encourager ! Ce nouveau projet est le moment de NOUS impliquer ! Nous, et les autres.

Une campagne que vous avez inspiré

Le projet Luvrevolt fait référence à vous, à nous, à cette génération  à la fois connectée, mécontente, engagée et conduite par un sentiment d’amour. Animés par le changement, nous sommes devenus des révolutionnaires qui aime passer à l’action et éveiller de petites (ou immenses) « révolutions ».

Pour pouvoir soutenir le développement des Andes, La PM vous a confectionné une édition spéciale et exclusive de t-shirts hivernaux, confectionnés en coton de Pima biologique, ultra doux et super confortable, ainsi que des bonnets en laine vierge d’alpaga. La collection retranscrit à la perfection l’esprit de la marque : faciles à porter, cool et intemporelles, les pièces se veulent durables et unisexes. Des petits mots se sont même glissés dans vos vêtements, on vous laissera le plaisir de découvrir ces messages personnalisés.

L’argent récolté servira à couvrir le coût des panneaux solaires d’une première installation dans une des écoles de la région de Huancavelica, au Pérou. Tous les contributeurs seront listés et encadrés à l’intérieur de l’école. Ceux qui vont rendre possible ce rêve ne seront pas oubliés : des photos, ainsi que des vidéos de l’installation et des résultats finaux leur seront envoyés.

mue-magazine-mode-ethique

Crédit Photo : Luvrevolt.

Pourquoi moi ? Pour l’alpaga.

Vous pensiez que les Andes, étant une terre si lointaine, rien de tout cela pourrait vous concerner ? Détrompez-vous ! Il est temps que le MUE remette les pendules à l’heure !

La laine d’alpaga est une fibre naturelle très demandée dans toute l’Europe, l’Australie et l’Asie. Bien que de nos jours, vous puissiez trouver de l’alpaga dans plusieurs régions du monde, 85% de la matière première reste localisée dans les Andes. C’est donc bel et bien la source profonde de ce confortable pull que vous porterez tout l’hiver. De la gamme moyenne jusqu’à l’industrie du luxe : il y a de fortes chances que vous vous soyez déjà blotti dans cette laine si confortable. Plus légère, plus douce, plus résistante et de meilleure qualité que la laine de mouton : c’est un petit luxe pour nous, et une dure réalité pour d’autres. Cette laine est, en effet, produite par des éleveurs courageux et méritants qui élèvent les alpagas dans leur milieu naturel, en toute liberté, à plus de 3 900 m d’altitude.

Cela fait déjà quelques années que nous nous sommes honteusement habitués à voir que le premier lien de la chaine (bien avant la fabrication) détient le travail le plus dur, pour le gain le plus mince. Il est temps que ça change ! Loin des grandes villes, handicapés par cet accès géographique difficile, l’aide gouvernementale est souvent très faible pour ces populations d’éleveurs andiens, vivant de façon très humble, avec un accès limité à l’eau et à l’électricité.

Il est donc urgent d’agir. Et c’est dans cet idée de changement instinctif que La PM et SAE se décident aujourd’hui à lancer cette campagne de crowdfunding, présentant des pièces exclusives dans le but de financer la première expédition d’électrification des Andes profondes, prévue pour l’année 2018.

On a besoin de vous pour changer la mode ;
On a besoin de vous pour atteindre nos objectifs ;
On a besoin depour éclairer la vie de ces personnes !

PARTICIPEZ A LA CAMPAGNE !

mue-magazine-mode-ethique

Envie d'en lire plus ?