Home Actualités La Cravate Solidaire

La Cravate Solidaire

written by Charlotte août 28, 2017
lacravatesolidaire-muemagazine

Collecter, distribuer, aider tels sont les mots d’ordre de La Cravate Solidaire, une association innovante qui n’a pas peur de l’échec. Grâce à des dons de vêtements devenus le poumon de l’association, cette dernière fournit des tenus et de l’espoir aux demandeurs d’emploi, mais pas que…

L’habit ne fait pas le moine, mais il y contribue

Créée par trois étudiants Yann Lotodé, Nicolas Gradziel et Jacques-Henri Strubel, La Cravate solidaire se bat contre les jugements d’apparence qu’on croise souvent au cours d’entretien d’embauche. Saviez-vous que, le physique est l’une des principales sources de discrimination liée à l’embauche (avant le sexe, l’âge ou la couleur de peau) ?  Un recruteur ne devrait-il pas plutôt porter attention à nos compétences ? Justement, La Cravate Solidaire cherche à stopper ces préjugés en offrant à ceux qui le demande, toutes les clés pour pouvoir réussir un entretient d’embauche et, ainsi, se réinsérer sur le marché du travail.

Pour se faire, l’association collecte en entreprises et auprès de particuliers des tenues professionnelles pour homme et femme. Costumes, tailleurs, chaussures, vestes, chemises, pantalons, cravates et accessoires, tout ce qui peut constituer un look professionnel digne de ce nom. Une fois les vêtements collectés, l’association les met à la disposition de demandeurs d’emploi, en vue d’un entretien, d’un stage ou simplement d’un début d’activité. Une tenue de super héros qui, une fois portée, met le bénéficiaire en conditions, lui permet de changer un peu de personnage, d’obtenir de la crédibilité et, mine de rien, de respecter le dress-code du marché du travail. 

Mais La Cravate ne s’arrête pas là ! Afin de pouvoir proposer un service complet d’accompagnement à l’embauche, La Cravate Solidaire collabore avec différents partenaires pour pouvoir maximiser les chances d’accès à l’emploi. On retrouve donc aux côtés de l’association des conseillers en image, des coachs professionnels et des recruteurs bénévoles qui interviennent auprès des candidats pour leur fournir des conseils individualisés en ressources humaines. Au cours d’entretiens blanc, l’objectif est de perfectionner la façon de parler, d’adopter la bonne gestuelle pour pouvoir se mettre en valeur au cours d’un véritable entretien. L’atelier se termine avec un mini-mini-shooting : choisir la photo que les candidats pourront utiliser pour leur CV.

 Un cycle de revalorisation des vêtements

Rien ne se perd, tout se récupère. Faire du neuf avec du vieux : la tendance est au recyclage et à la transformation. On revalorise les vêtements usagés en leur offrant une certaine plus-value. Les vêtements donnés à La Cravate Solidaire proviennent de différents canaux : ce sont des dons de particuliers ou encore, des dons d’entreprises textiles (invendus/fin de séries).

Première étape dans le circuit de recyclage : l’association collecte les costumes, tailleurs, chaussures et accessoires pour pouvoir les offrir aux candidats en insertion professionnelle. Une fois collectés, tous les vêtements rejoignent leur stock et sont triés, nettoyés … Enfin, c’est au cours d’atelier dans les locaux de La Cravate Solidaire qu’ils sont sélectionnés par un conseiller en image afin de pouvoir vêtir aux mieux les candidats.

Voilà une excellente idée pour donner une nouvelle vie à sa vieille chemise blanche, vous ne trouvez pas ? Qui que vous soyez, vous avez forcément une petite cravate solidaire qui traîne dans votre armoire, non ? 

 

 Une initiative socialement innovante

Avec un taux de chômage représentant 9,2% de la population française active en juillet 2017 (source : Pôle Emploi) on ne peut nier que l’accès à l’embauche est devenu un véritable problème de société. Des jeunes trop diplômés aux malchanceux licenciés, en passant par les mères isolées et les personnes les plus en difficultés, le travail se faire rare et, lors d’un entretien, il vaut mieux assurer !

C’est pour cela qu’en juin 2014, La Cravate Solidaire fut nommée l’une des 15 initiatives socialement innovantes auxquelles notre ex (et très cher) président François Hollande, qui a apporté son soutien à l’association dans le cadre de l’opération « La France s’engage ». Ce titre offre à l’association un plus grand pouvoir de développement, traduit par un fonds de soutien cofinancé par l’État et le groupe Total. Le déploiement de l’association va vite. Initialement implantée à Paris, elle s’est aujourd’hui exportée jusqu’à Lille, Lyon, Rouen, au Mans, à Bruxelles, à Pau, à Dijon, ainsi qu’à Clermont-Ferrand.

La Cravate Solidaire c’est aussi et surtout des bénévoles talentueux qui sont au cœur de l’association, l’accompagne et la pousse à se développer. Des conseillers en image qui offrent des conseils concrets et partagent leurs expériences et leurs savoirs-faire acquis dans les domaines de la mode, du merchandising ou d’ailleurs. Ils accompagnent les bénéficiaires dans le choix de leur tenue, en accord avec leurs attentes, celles des recruteurs, leurs goûts et le type d’emploi pour lequel ils postulent. Ce sont aussi des conseillers en ressources humaines et des recruteurs bénévoles qui interviennent en apportant un soutien considérable aux bénéficiaires. Lors des entretiens, ils n’hésitent pas à partager leur point de vue sur le parcours des bénéficiaires et peuvent émettre des critiques constructives, permettant au bénéficiaire de se projeter et d’appréhender les futurs entretiens de manière plus détendue.

C’est à travers des initiatives comme celles-ci qu’on comprend la puissance de la mode et son rayonnement à toutes les échelles sociales. On félicite La Cravate Solidaire pour son engagement entier, sincère, et tellement pertinent. Reste plus qu’à inverser la courbe du chômage à coup d’escarpins et de jupes crayons !

 

lacravatesolidaire.org

n’hésitez pas à donner !

Envie d'en lire plus ?