Home Actualités Black Friday

Black Friday

written by Léa novembre 23, 2017
Black Friday

Phénomène aussi sauvage que déconcertant, d’origine américaine mais qui, petit à petit, s’est introduit dans les moeurs français : le Black Friday nous rend perplexe. Ce qu’on a du mal à comprendre, c’est comment de simples soldes ont-elles pu prendre une telle ampleur ?

Archaïque. C’est le mot qui nous vient à l’esprit quand on aperçoit cette foule de personnes agglutinées les unes sur les autres, manquant d’air, prêtes à se tuer pour la dernière télévision Blu-ray 3D ou le dernier jouet connecté à offrir à leurs enfants. Pire encore. Ces mêmes personnes attendant à l’entrée du magasin dans le froid pendant des heures, jouant des coudes pour être le premier de la file. Car oui, dans la société d’aujourd’hui, il faut être le premier. Il faut être le premier à pouvoir acheter ce jean mondialisé habituellement vendu à prix fort mais, aujourd’hui, disponible pour seulement 10€. Il faut pouvoir être le premier à se renouveler, il faut pouvoir raconter aux autres quelle chance on a eu d’avoir pu bénéficier d’une telle promotion. Il faut pouvoir leur dire à quel point on s’est battu pour pouvoir acheter tout ça, à quel point on est fier. Fier d’avoir consommé, fier d’avoir poussé n’importe qui et n’importe quoi pour se frayer un chemin dans le premier magasin venu, fier d’avoir acheté des dizaines d’articles dont on a pas encore besoin. Bravo.

Mais finalement, n’auraient-ils pas pu attendre quelques jours ? Qu’est-ce qui nous a rendu si impatients ? Qu’est-ce que la société a fait de nous ?

Le Black Friday est une simple illustration de ce que nous sommes devenus aujourd’hui. Des êtres humains aspirant à surconsommer, prêts à tout pour obtenir le bien matériel qu’il leur faut. Un besoin que chacun de nous s’est créé pour se rassurer. Seulement, la vérité est la suivante :  cet homme qui se trouve au début de la file et qui attend depuis des heures n’a pas besoin de cette télévision, il en a déjà une. Cet enfant dans le fond n’a pas forcément besoin de ce jouet qui vient de sortir, il en a déjà plein. Et cette femme n’a également pas besoin de cette énième paire de bottines ultra soldée.

Ce qui nous surprend le plus, c’est que le Black Friday est une pratique qui ne nous appartient pas. Tout comme Halloween, tout comme Kanye West, tout comme les m&ms au beurre de cacahuète. La France adopte bien trop rapidement son american way of life. Alors, comment peut-on rester aussi aveugle ? Le Black Friday n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Un exemple parmi une quantité infinie de stratégies de grands distributeurs, nous faisant croire que tel ou tel objet nous est vital et arrivent à nous convaincre qu’il ne faut non plus consommer pour vivre, mais plutôt vivre pour consommer. Le pire dans tout ça, c’est que nous tombons dans le piège.

blackfriday muemagazinemode

mue-magazine-mode-ethique

Envie d'en lire plus ?