Home Actualités 5 bonnes raisons de repenser le lin

5 bonnes raisons de repenser le lin

written by Stéphanie août 8, 2017
lin-mue-magazine-mode-ethique

La mode éthique française a de beaux jours devant elle, et la filière du lin aussi ! La pluie et le vent sont au lin ce que nos terroirs sont au vin. Et le lin français est lui aussi reconnu pour sa qualité à travers le monde. En effet, cette fibre textile fait de plus en plus parler d’elle. On vous en parlait dans notre article sur Conouco. Aujourd’hui, nous avons donc décidé de vous faire un petit récapitulatif de ses avantages.

 

1 . La France, 1er producteur de lin au monde !

Le lin est un textile encore rare, en effet il ne représente que 1% des fibres textiles utilisées dans la mode prêt-à-porter. Et pourtant, c’est un textile qui annonce une réelle révolution dans le domaine de la mode. La bonne nouvelle c’est que 80% de sa production est d’origine européenne, et que la France en est le leader mondial. Du Nord de la France au sud de la Normandie, le climat propice à la culture du lin a fait de ces régions un tissu économique florissant et solidaire. Des agriculteurs aux tisseurs et tricoteurs en passant par différents corps de métiers et coopératives, c’est plus de 10 000 entreprises européennes qui partagent leur savoir-faire et font de sa culture un terroir unique au monde. Les liniculteurs ont un bel avenir donc, car le climat océanique idéal à sa culture la rend non délocalisable, et la transformation se faisant en Europe, limite son empreinte carbone.

 

2. Le lin a la fibre écologique : rien ne se perd, tout se transforme !

La linoculture est des plus écologique, garantie zéro déchet et 100% renouvelable ! Tout ce qui compose sa tige est utilisé : des fibres pour le textile, aux étoupes servant d’écomatériaux pour l’isolation ou la papeterie ; l’anas pour la construction, l’aménagement, et l’énergie ; la poussière pour les terreaux horticole ; aux graines utilisées pour les semences, la trituration, la chimie, les huiles ou la confection de produits de beauté maison. En plus d’être produite à proximité, et favorisée par un climat humide et des sols généreux, la linoculture est respectueuse de l’environnement. Grâce aux pluies abondantes, aucune irrigation n’est nécessaire, et sa culture n’appauvrit pas les sols. Le savoir-faire qui caractérise notre terroir implique d’ailleurs de ne la cultiver que tous les 6 à 7 ans sur une même parcelle. Durant tout le processus de transformation, l’activité est mécanique et ne nécessite aucun besoin en eau ni solvant.

 

3. C’est une fibre textile intemporelle et emblématique.

D’après la découverte d’archéologues dans une grotte en Géorgie, ce serait la 1ère fibre utilisée pour fabriquer du textile, et ce en 36 000 avant J.-C. ! En 3000 avant J.-C. c’est un élément incontournable de l’économie pharaonique. Et si le lin blanc est emblématique de la haute antiquité en Égypte, c’est qu’il souligne l’esthétique des corps par sa transparence, et revêt une symbolique de pureté et d’immortalité. Les Phéniciens seront quant à eux les premiers exportateurs de lin, et l’introduisent en Grèce, en Italie, en Espagne, en Bretagne et en Angleterre. C’est au début du XIIIème siècle que la technique de tissage la batiste née en Europe du nord, donne naissance à la « Toile des rois ». Ce tissage inspirera les linges de corps, et notamment la chemise finement brodée portée sous les vêtements, de jour comme de nuit, et qui donnera le mot « lingerie ».

 

4. C’est un textile vivant et végan, qui peut se porter toute l’année !

La fibre de lin est une fibre végétale vivante ! Aussi, les pectines qui composent la fibre textile sont hautement hydrophiles, et ce, peu importe les conditions climatiques ! Elles peuvent ainsi se gorger d’eau et s’en libérer tout en garantissant un toucher sec et ainsi préserver confort et bien-être à celui qui le porte. Le lin est connu pour ses nombreuses propriétés, et notamment celle de thermorégulateur, ce qui en fait un allié de choix pour l’été. Tricoté en maille Jersey c’est aussi une alternative végan à la laine pour nos pulls d’hiver, laissant les agneaux brouter tranquillement avec leur mère. Sur le plan de la santé, ses vertus sont remarquées au Moyen-Âge : hautement tolérée en cas de problèmes cutanés, c’est une fibre textile hypoallergénique et antibactérienne.

 

5. La Révolution Textile, une marque 100% lin.

D’importants investissements dans la R&D ont permis de rendre la filière du lin toujours plus innovante. Mais ce qui en fait un textile incontournable, c’est sont aspect durable : la résistance et la souplesse de la fibre garantissent longévité au vêtement. La Révolution Textile est née de la volonté de lever le voile opaque sur les conditions de fabrication et de travail d’une industrie textile déshumanisée. C’est donc tout naturellement que la marque a choisi le lin pour confectionner toutes ses collections. Elle a su se démarquer par la qualité des coupes et des mailles de ses vêtements et est aujourd’hui un acteur de la mode éthique française qui assure transparence des procédés de fabrication et traçabilité de ses textiles. Certifiée Oeko-Tex®, de la collection du lin, à la filature et à la teinture du fil, ses vêtements sont exempts de produits toxiques pour le corps et l’environnement. La marque s’est même engagée au point d’aller visiter les usines afin de s’assurer des mesures de traitements des eaux, et du recyclage des déchets. La Révolution Textile propose des vêtements en lin 100% français, et décline ses collections en différents grammages selon la saison. C’est un indispensable de toute garde-robe qui se respecte, et qui respecte la nature.

larevolutiontextile.com

mue-magazine-mode-ethique

Crédit photo: La Révolution Textile.

Envie d'en lire plus ?